Le chant des souliers rouges
Requiem d’une passion et renaissance

Le chant des souliers rouges tome 01 Mizu Sahara Kazé seinen

Deux collégiens passionnés, l'un par le basket, l'autre par la danse, se rencontrent sur le toit de leur école. Aucun des deux ne parvient à s'épanouir pleinement dans leurs sports respectifs. Ils décident alors d'échanger leurs chaussures… et leurs destins : si Takara commence le basket, Kimitaka, lui, s'apprête à découvrir le Flamenco. Sauront-ils s'épanouir à travers ces nouvelles disciplines ?

Quel bonheur que de retrouver Mizu Sahara dans nos librairies françaises ! Après My girl et Un bus passe..., la mangaka nous revient avec un seinen poignant : Le chant des souliers rouges. Dans cette nouvelle histoire, Mizu Sahara aborde avec originalité le sport et les choix qui façonnent nos vies. Ici cependant, cette passion pour le basket ou le flamenco est vue comme une souffrance, puis une renaissance : comment réagir quand ce que vous aimez faire le plus au monde ne vous rend pas heureux ? Beaucoup de non-dits composent Le chant des souliers rouges : les regards sont souvent plus éloquents que les paroles. On se laisse alors bercer par cette mélodie acidulé qui nous conte comment nos deux héros ont choisi, pour se libérer de leurs complexes, d’endosser la passion de l'autre.

Dans ce premier tome, le lecteur suit principalement Kimitaka : on se demande ce qui va l'amener à la danse. Ce cheminement intérieur est intéressant à suivre mais j'espère que l’héroïne sera un peu plus présente par la suite !

Côté graphismes, on retrouve tout ce qui fait le charme de Mizu Sahara : de jolies nuances pastelles sur les pages couleur et des illustrations tout en subtilité pour appuyer une narration mélancolique.

Le chant des souliers rouges a donc été une lecture agréable, un joli début de série qui laisse présager le meilleur pour la suite ! A lire si vous aimez les récits tranche de vie à la tonalité douce amère ou si vous étiez déjà fan de la mangaka... surtout que la série est terminée en six tomes alors ce serait dommage de se priver !

 

Le chant des souliers rouges ~ Mizu Sahara
Kazé manga (mai 2017), 192 pages, 8€29