Au bois dormant
Once upon a Nightmare

Au Bois Dormant Christine Féret-Fleury Black Moon contes Hachette

On l'appelle le Rouet. Ce tueur en série traque ses victimes dès leur naissance, promettant aux parents qu'il dérobera la vie de leur fille le jour de leur seizième anniversaire. Ariane, bientôt seize ans, est surprotégée par ses parents. Lorsqu’elle découvre les raisons de son isolement, elle décide de s’enfuir plutôt que d’attendre sa mort annoncée. Mais le tueur est peut être plus près qu’elle ne le croit… Arrivera-t-elle à lui échapper ?

Depuis que j’ai entendu parler de ce roman, il me tardait de pouvoir découvrir Au Bois Dormant. C’est maintenant chose faite grâce à Black Moon !

Alliant conte de fées et thriller, Au Bois Dormant ravira les lecteurs avides de suspense.

L’originalité d’Au Bois Dormant réside surtout dans la qualité de sa réécriture : des éléments rappellent La Belle au Bois Dormant mais le tout est distillé dans une modernité plaisante. Un serial killer qui embaume ses victimes pour leur donner cent ans de beauté éternelle, il fallait y penser ! Ajoutez à cela le style poétique de Christine Féret-Fleury et l’alchimie est réussie ! L’auteur joue avec les codes des contes de fées, qu’elle détourne à sa convenance et mêle à des éléments de polar. Ce mélange n’est pas sans rappeler Sixtine de Caroline Vermalle et le suspense traverse le roman de bout en bout.

Ariane, l'héroïne, Jude, le policier chargé de l’enquête, Lara, une ado fugueuse… Nous avons également droit à des passages dans la tête du Rouet. Frissons garantis ! Les personnages sont intéressants mais manquent de développement. Ce défaut est sans doute dû à l’alternance de points de vue : bien que maîtrisée, elle fait que l’on s’attache difficilement à un personnage en particulier.

Côté scénario, il est captivant. Quelques coïncidences sont un peu trop grosses à mon sens (c’est bien connu que Québec est une petite ville dans laquelle tout le monde se croise…) même si la plupart sont justifiées plus tard dans le roman. Alors que la paranoïa s’installe, la tension monte page après page… Tant et si bien que je m’attendais à une fin en apothéose, à la hauteur de ce roman. Et pourtant, j’ai été un déçue par l’identité du coupable. Le dénouement est beau à en couper le souffle mais bien trop précipité…

Mais ne boudons pas notre plaisir ! Malgré ces quelques petits défauts, Christine Féret-Fleury réécrit La Belle au bois Dormant avec brio : fidèle à la tradition des conteurs, elle parvient à nous embarquer dans un thriller poétique et transforme le conte de fée en thriller. À conseiller à ceux qui ont aimé Sixtine ou les romans de Monika Feth !

Au Bois Dormant sort en librairie le 11 juin prochain !

 

Au Bois Dormant ~ Christine Féret-Fleury
Black Moon éditions (juin 2014), 352 pages, 16€