Doukyusei
Sotsugyosei & O.B

Doukyusei Asumiko Nakamura yaoï Collection Hana

Malgré le succès impressionnant de Doukyusei, j’ai découvert ce yaoï il y a quinze jours à peine, par le biais de son adaptation en OAV. Le film d’animation m’a donné envie d’en savoir plus sur les personnages : j'ai ainsi commandé le manga sur le site de l’éditeur, mais également Sotsugyosei et O.B. (les suites non comprises dans l’OAV)… Des séries que j'ai lues en quatre heures, après réception.

Hikaru Kusakabe et Rihito Sajô étudient dans un lycée pour garçons. Tout les oppose : Sajô est studieux et introverti alors que Kusakabe est nonchalant et joue dans un groupe de rock. Alors quand Kusakabe propose à Sajô de l'aider à réviser ses cours de chant, il est surpris que Sajô accepte… et si cette rencontre hasardeuse marquait le début d'une belle histoire ?

Malgré un début relativement classique, Doukyusei (et ses suites) est une série intrigante et atypique. Au premier abord, les illustrations d’Asumiko Nakamura peuvent d’ailleurs perturber les lecteurs : les personnages sont fins et en longueur, à la limite de l’anorexie ! Pourtant, ce style graphique confère toute sa force à l’œuvre. Page après page, le lecteur s’habitue. Il prend plaisir à s’attarder sur les jeux de regards, les gestes…

Pas besoin de mots pour en dire long : les émotions sont véhiculées par la position corporelle des héros (sans qu’ils se sautent dessus !). La mangaka ne sombre pas dans le fan-service gratuit : elle joue sur les non-dits et nous livre avec Doukyusei, Sotsugyosei et O.B. des œuvres d’un érotisme rare dans le yaoï. Chaque planche fait preuve d'un esthétisme fin et délicat : le style épuré rime alors avec sensualité et intensité...

Sotsugyousei Asumiko Nakamura yaoï Collection Hana

Côté scénario, rien à redire non plus. La relation que nouent Kusakabe et Sajô est réaliste, drôle et touchante à la fois. Asumiko Nakamura prend également le temps de développer les amours des personnages secondaires, au détour de courts chapitres qui viennent justifier des éléments de l’intrigue principale. Le seul reproche que l’on pourrait faire à la mangaka serait son obsession pour, semble-t-il, les relations professeur/élève… Fort heureusement, dans Doukyusei, Asumiko Nakamura se sert principalement de ce stéréotype comme moteur pour faire avancer l'intrigue.

Que ce soit dans Doukyusei, Sotsugyosei ou O.B., le fil rouge reste la thématique du premier amour inoubliable et son évolution. Au fil des tomes, les personnages grandissent et s'interrogent sur leur avenir : peut-on encore aimer comme au premier jour alors que l’accomplissement de nos rêves demande de prendre de la distance ? Faut-il s’accrocher coûte que coûte à son premier amour ? Les sacrifices en valent-ils la peine ? Est-il plutôt préférable de tourner la page et de chercher le bonheur dans d’autres bras ? Tant de questions abordées avec tendresse, crédibilité… et un brin de nostalgie !

Autant pour son intrigue que pour ses graphismes, je vous recommande donc vivement la découverte de l’univers d’Asumiko Nakamura via Doukyusei et ses suites. Si vous cherchez des yaoï tranche-de-vie doux, légers et sensuels qui rappellent l’excellent Canis, n’hésitez plus et tombez à votre tour sous le charme des personnages d’Asumiko Nakamura !

 

Doukyusei / Sotsugyosei / O.B. ~ Asumiko Nakamura
Hana Collection, 7€95 le tome