Sweet
le diktat de l'apparence

Sweet Emmy Laybourne Hachette romans horreur

Lauren, quelques kilos en trop mais bien dans sa peau, embarque à bord de l’Extravagance pour soutenir sa meilleure amie dans sa perte de poids. Tom, un acteur qui peine à se dissocier de son image d’enfant-star, est payé pour interviewer les participants à cette croisière de luxe qui promeut le Solu, un médicament capable de faire fondre tous vos kilos en trop. Sur l’Extravagance, tous s’arrachent cette solution miracle… et la croisière de rêve vire bien vite au cauchemar…

Déjà connue en France pour la trilogie Seuls au monde, Emmy Laybourne nous revient avec Sweet, un nouveau roman qui allie showbiz et ambiance de film de série B.

Grâce à ses deux héros, l’auteure aborde des thèmes qui lui sont personnels (comme elle l’explique ICI) : avec Lauren, elle pose la question des complexes liés au poids et toutes les dérives que cela entraîne (régimes, kilos en trop, addiction au sucre…). Avec Tom, Emmy Laybourne nous présente un monde du show-business sans pitié qu’elle connaît bien pour avoir été actrice dans sa jeunesse. Coup marketing, réseaux sociaux, superficialité… C’est un portrait acide que nous dépeint ici l’auteure : celui d’une société obnubilée par la minceur, victime du diktat de l'apparence.

Côté ambiance, Sweet est un roman qui aime prendre son temps. L’auteure nous présente une autre variation sur le thème des zombies, plus réelle et donc encore plus terrifiante. L’intrigue avance petite touche par petite touche avant de démarrer au quart de tour et de sombrer dans l’horreur. Le glamour côtoie le glauque et donne à Sweet une ambiance sucrée et ensanglantée unique et addictive. Hormis une résolution finale un peu expédiée, les lecteurs engloutiront cette lecture tels des accros au Solu : on en redemande, encore toujours, même une fois la dernière page tournée.

Si vous aviez déjà aimé la précédente série d’Emmy Laybourne ou si vous cherchez un roman original, aux allures de post-apocalyptique, la lecture de Sweet vous comblera. Âmes sensibles, s’abstenir !

Sweet ~ Emmy Laybourne
Hachette romans (septembre 2016), 300 pages, 15€90