Phobos (tome 01)
Mars, fais-moi peur !

Phobos de Victor Dixen Collection R Robert Laffont SF belle découverte

Rien ne retient Léonor sur Terre : sans famille, sans avenir, ballottée de famille d’accueil en famille d’accueil, elle se porte volontaire pour le projet Genesis, un programme qui vise à envoyer douze adolescents coloniser la planète Mars : un aller sans retour. "Six minutes pour se rencontrer, l’éternité pour s’aimer." Dans l’Espace, garçons et filles sont séparés et filmés pour ce qui s’annonce être le speed-dating du millénaire ! Mais quand le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter…

En littérature adolescente, force est de constater que la SF pure n’est pas un genre dominant. Certes, on y trouve beaucoup de dystopies mais assez peu d’entre elles ont pour cadre l’Espace. Fort heureusement, Victor Dixen répare cet oubli avec un scénario plus que plausible : le rachat de la NASA par une société privée et la création d’une émission de télé-réalité qui se déroule entre la Terre et Mars.

Dès le départ, le ton est donné : avec Léonor, on embarque pour une aventure spatiale aussi palpitante qu’angoissante. L’euphorie du voyage se mêle aux doutes : est-ce réellement une bonne idée de tout quitter pour une planète aussi belle que dangereuse ?

Phobos est un roman ambitieux et bien réalisé. L’intrigue est originale et sans temps morts. Les personnages sont quant à eux attachants même si j’aurais aimé connaître davantage les candidats masculins, qui sont mis en retrait au profit des filles. Très vite, on se retrouve pris au piège jeu : on élabore son top 6 des différents prétendants, les couples se forment et les secrets se révèlent. Mais Victor Dixen ne se contente pas de nous dépeindre une simple émission de télé-réalité, il nous donne également accès à ses coulisses : on suit autant les candidates dans leur vaisseau que l’équipe de production restée sur Terre… et dans l’ombre du programme Genesis, de sombres machinations se trament. Victor Dixen sait ainsi varier les points de vue sans lasser (ou perdre) ses lecteurs. Il entretient un suspense savamment dosé.

Phobos est donc un roman de science-fiction original et prenant, un presque coup de cœur dont il me tarde de connaître la suite. Premier roman que je lis de l’auteur, Phobos ne sera certainement pas le dernier : rendez-vous mi-novembre pour la suite (et fin ?) des aventures de nos colons martiens !

 

Phobos (tome 01) ~ Victor Dixen
Collection R (juin 2015), 448 pages, 17€90