Bienvenue au club
(tomes 04 & 05)

Bienvenue au club, tome 04, Nikki Asada Akata

Bien décidée à déclarer sa flamme à Okinoshima, Nima craint le retour de sa redoutable double malédiction : celle d’être éconduite et de voir le garçon qu’elle aime trouver l’amour dans d’autres bras. En parallèle, Yoriko doit composer avec le retour de sa mère après huit années d'absence…

Proposant une galerie de personnages attachants, Bienvenue au club est une série mignonne qui met le cœur en fête. Alors qu’il aurait pu souffrir d’une comparaison avec Princess Jellyfish, ce shôjo parvient à se renouveler sans lasser, notamment dans le traitement de ses histoires d’amour.

De tome en tome, les thèmes et les tonalités varient : alors que le tome cinq met l’accent sur les amours de Nima, il était précédemment question de harcèlement, d’usurpation d’identité sur internet et de retrouvailles entre une mère et sa fille. Bienvenue au club a donc trouvé le parfait équilibre entre tendresse et sérieux, humour et émotion, le tout saupoudré d’un léger esprit geek.

Bienvenue au club, tome 05, Nikki Asada Akata

La mangaka s’écarte ainsi de la structure traditionnelle des shôjos : l’intrigue se concentre sur l’évolution des relations au sein d'un cercle d'amis. On ne subit pas des "je t'aime moi non plus" pendant dix tomes : c'est frais et agréable.

Bienvenue au club m’a agréablement surprise : si son synopsis et ses graphismes ne m’avaient pas plus que ça emballés lors de sa sortie, je suis désormais au rendez-vous à chaque tome. La simplicité des graphismes vise l’efficacité et c’est un réel plaisir de côtoyer Nima et ses amis, d’avoir l’impression le temps de quelques pages d’appartenir à leur petite bande. Bienvenue au club est donc une série que je vous conseille si vous cherchez un shôjo 100% sans prise de tête !

Bienvenue au club (tomes 04 & 05) ~ Nikki Asada
Akata (décembre 2014 & février 2015), 192 pages, 6€95