Songe à la douceur
Poésie contemporaine

Songe à la douceur de Clémentine Beauvais Sarbacane Exprim'

Un beau matin,
C’était en juin,
J’ai lu Songe à la douceur,
Et ce fut un tel bonheur,
Que je rédigeais une chronique en vers bancals,
Pour ce si joli roman vraiment pas banal !

Mon premier Clémentine Beauvais,
Depuis le temps qu’on m’en parlait !
Et je serais même prête à parier
Que ce ne sera pas mon dernier !

Réécriture moderne d'un roman/opéra,
Songe à la douceur vous ravira !

(si si)

L’auteure nous rappelle ici,
Que les classiques sont éternels :
Les grands Pouchkine, Tchaïkovski,
Y trouvent un écho réel,
Une modernité
Démesurée.

La légèreté des vers prête à la rêverie,
Tout en faisant sourire aussi.

Les vers couchés sur le papier
Accentuent la belle musicalité
Des mots qui chantent à nos oreilles,
Avec d’autres formes c’est pas vraiment pareil !

On rappelle dans Songe à la douceur
Que douceur peut rimer avec douleur.
Un hymne à l’insouciance,
Un roman sur les secondes chances,
Qui aborde avec maturité,
La beauté des amours déphasés.

Avec des drames,
Des calligrammes,
Des personnages attachants
(Même s’ils sont un peu agaçants),
Si vous cherchez un roman original,
Songe à la douceur est la lecture idéale.

Et si mes vers sont un peu (beaucoup) miteux,
Croyez-moi, ceux de Clémentine Beauvais sont infiniment mieux !
Le roman paraîtra
Fin août alors soyez là…
Dans votre librairie favorite,
Vite, vite, vite, vite, viiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiite !

 

Songe à la douceur ~ Clémentine Beauvais
Sarbacane (août 2016), 240 pages, 15€50