Le joueur de flûte de Hamelin
Différence et acceptation de l'autre

Le joueur de flûte de Hamelin Jay Asher Jessica Freeburg Jeff Stokely Michel Lafon

Le village d'Hamelin est envahie par les rats : la maladie fait rage et les vivres ne tarderont pas à manquer… Arrive alors un mystérieux joueur de flûte qui propose aux habitants de se débarrasser de ce fléau. Alors que tous se méfient du joueur de flûte, Maggie, une jeune fille sourde, voit autre chose en cet étranger : la possibilité d’un avenir plus radieux.

Pour beaucoup de lecteurs habitués à la littérature adolescente, le nom de Jay Asher sera familier. Après trois romans, l’auteur de 13 raisons signe ici sa première bande dessinée, ce qui a le mérite de surprendre.

Inspiré de la légende germanique rendue célèbre par les frères Grimm, Le joueur de flûte de Hamelin est une lecture rapide et plaisante : une revisite qui, tout en étant fidèle au conte d’origine, prend le temps de développer ses personnages. A travers le regard de Maggie, le lecteur s’intéresse au mystérieux joueur de flûte : qui est-il ? Un bienfaiteur ou un escroc ? Est-il sincère ou au contraire calculateur ?

Cette bande dessinée est alors prétexte à une critique sociale, une réflexion sur ce qu’être différent implique dans un environnement pétri de superstitions. La différence est-elle toujours négative ou est-ce au contraire une force ?

Seul bémol côté graphismes : l’ensemble reste classique et manque parfois de fluidité. De plus, l’intrigue est condensée en un seul tome ce qui peut parfois donné un côté précipité dans l’enchaînement des actions.

Le joueur de flûte de Hamelin est donc une bande dessinée sympathique. Pas forcément inoubliable, elle se lit rapidement et a le mérite de s’interroger sur des thèmes qui parleront aux adolescents. Mille mercis aux éditions Michel Lafon pour ce premier SP.

Le joueur de flûte de Hamelin ~ Jay Asher, Jessica Freeburg & Jeff Stokely
Michel Lafon (janvier 2018), 144 pages, 20€