Prince Captif
(trilogie)

Prince Captif T1 L'esclave C

Depuis quelques années, j’entendais parler du phénomène Prince Captif : sur Facebook, dans les salons, sur des sites d’artistes… Ce sont les fanarts de Bory qui ont eu raison de moi : j’ai commencé la saga… et je me suis transformée en fangirl.

Damianos, futur roi d’Akielos, voit son brillant avenir réduit à néant lorsque son demi-frère le trahit et prend le pouvoir. Le prince devient alors esclave. Enchaîné et envoyé au royaume ennemi de Vère, Damen jure de revenir accomplir sa vengeance… mais pour cela, il doit cacher sa véritable identité à Laurent, le prince à qui il a été offert et qui a toutes les raisons de vouloir tuer Damianos d’Akielos.

Prince Captif T2 Le Guerrier CLe moins que l’on puisse dire, c’est que Prince Captif est une saga addictive. D’abord publiée sur internet, la saga de C.S. Pacat s’apparente à ses débuts à une fanfiction : peu de contextualisation, beaucoup d’action, des chapitres courts mais captivants, des scènes de sexe plus ou moins gratuites (parfois trash)… mais à mesure que l’on avance, l’intrigue gagne en sérieux et devient prenante. Dès le deuxième tome, la géopolitique fait son apparition et les scènes de remplissage se font beaucoup plus rares. L’univers s'étoffe, page après page.

Prince Captif, tome 03, Le Roi, C

C.S. Pacat va à l’essentiel et écrit avec une passion communicative. Son style est simple mais elle excelle à dépeindre Damen et Laurent, ses deux héros. Dès qu’ils sont ensemble, ces deux là font des étincelles tant ils sont charismatiques et surprenants. Les lectrices vibrent à leurs côtés et n’attendent alors qu’une chose : que le prince et l’esclave se rapprochent davantage. L'alchimie qui se dégage d'eux est indéniable. Pour autant, C.S. Pacat ne choisit pas la facilité : elle prend son temps et développe la relation Laurent/Damen sur les trois tomes, entre attirance et conflits. L’auteure rend ainsi crédible l’évolution des personnages autour desquels gravitent tout l’univers de sa saga.

Seul petit bémol dans tout ce positif : bien que la conclusion du dernier tome soit satisfaisante, j’aurais aimé qu’elle soit moins abrupte. À part cela, vous l’aurez compris, la saga du Prince Captif a été un grand coup de cœur ! Cette trilogie est à prendre pour ce qu'elle est : une histoire qui va à l'essentiel, vibrante d'émotions, portée par un duo de héros compliqué mais attachant. Si vous êtes déjà lectrices de romans M/M, slash ou yaoï (rayez la mention inutile ;)), la saga du Prince Captif vous promettra de bons moments de fangirling... et un scénario ! Que demander de plus ?

Prince Captif ~ C.S. Pacat
éditions Milady (trilogie)
tomes un et deux disponibles en poche