Fullmetal Knights Chevalion (tome 01)
Super héros à la retraite

Fullmetal Knights Chevalion, tome 01, Sawako Arashida Akata

Grâce aux Fullmetal Knights Chevalion, tout le Japon est pacifié. Les justiciers se sont donc retirés pour reprendre une vie normale...Tous ? Non ! Red, un irréductible super héros, résiste encore et toujours à cette retraite forcée ! Et la vie n'est pas facile pour lui...

Dur, dur de se reconvertir quand on est super héros ! Avec une campagne marketing à l’image de la collection qui l’accueille (comparer Chevalion à la célèbre collection Martine, il fallait oser !), Fullmetal Knights Chevalion est un titre totalement WTF ?!.

Sawako Arashida propose à ses lecteurs une œuvre drôle et rafraîchissante qui traite de la vie des super héros quand plus personne n’a besoin d’eux. En recroisant ses anciens coéquipiers, Red va s’interroger sur les choix qu’il a fait : pourquoi s’obstiner à rester justicier quand plus personne ne semble avoir besoin d'aide ? En effet, Red peine à trouver sa place : petits boulots, tentatives de sauvetage ratées… Rien n’y fait et Red accumule les bourdes, maladroit malgré son costume de justicier.

Une fois de plus, les super héros deviennent des miroirs de notre société, des prétextes à la réflexion. Chevalion pose la question suivante : une personne en marge a-t-elle une réelle utilité ? Mais contrairement à Last Hero Inuyashiki qui proposait une critique sociale sérieuse en mettant en scène un super héros et son antagoniste, Chevalion s’apparente à une série 100% détente, amusante à lire quand on connaît les grosses ficelles des Sentai japonais (ou à défaut les Power Rangers) !

Ce premier tome de Fullmetal Knights Chevalion est essentiellement introductif mais prometteur : il présente les personnages un à un (Red, puis ses anciens camarades), pose les différents enjeux de la série.

Côté graphismes, l’ensemble est travaillé, plutôt harmonieux, même si personnellement, j’ai trouvé le tout un peu trop tramé, ce qui alourdit le dessin.

Fans de super héros, de Sentai et d’animés à la Samuraï Flamenco, foncez donc lire Fullmetal Knights Chevalion, et préparez-vous pour un moment bien décalé. Vous ne le regretterez pas.

2016

Fullmetal Knights Chevalion (tome 01) ~ Sawako Arashida
éditions Akata (mai 2016), 208 pages, 7€95