Last Notes (tome 01)
comme un parfum de romance…

Last Notes Kanoko Sakurakouji tome 01 Pika édition shôjo romance

Haru et Aki, deux beaux garçons, tiennent une boutique pour le moins insolite : ils y vendent "l’encens des âmes", un encens qui permet de communiquer avec l’esprit des disparus. Leur vie est paisible jusqu’au jour où Emiru franchit les portes de leur commerce. Son grand-père, le fournisseur du fameux encens des âmes, vient de décéder et la voici seule au monde…

Kanoko Sakurakouji n’est plus à présenter dans le monde du shôjo. Après le très apprécié Black Bird, la voici de retour en France avec Last Notes, une œuvre mêlant romance et surnaturel.

Dès les premières pages, le lecteur se retrouve plongé dans une atmosphère singulière : une boutique qui ne paie pas de mine vue de l’extérieur mais qui vend un mystérieux encens, deux vendeurs très jeunes et tout aussi mystérieux, aussi attirants qu’amusants… Le début laissait présager un XXX Holic light très agréable à lire. Il faut dire que dans ce premier chapitre qui fait office de prologue, on ne suit pas les gérants de la boutique mais une cliente : Naomi, une actrice qui refuse de croire qu’un encens est capable d’invoquer les défunts. Sa force de caractère est rafraîchissante et les thèmes abordés par la mangaka intéressants : comment faire le deuil d’un être aimé, la détermination à réaliser ses rêves, les préjugés dans le milieu du showbiz... Bref, Naomi était classe, indépendante et forte, tout le contraire d’Emiru… la véritable héroïne de Last Notes.

Last Notes Kanoko Sakurakouji tome 01 Pika édition shôjo romance scan 02

Alors que le prologue m’avait énormément plu, l’arrivée d’Emiru dans l’histoire a fait retomber mon enthousiasme comme un soufflé : avec une estime de soi proche du néant, Emiru est semblable à un chaton abandonné… que Haru et Aki vont forcément prendre sous leur aile. Certes, le comportement d’Emiru est justifié par un passé pas forcément facile mais sa passivité et son manque de caractère contraste d’autant plus qu’on a suivi quelques pages plus tôt une jeune femme beaucoup plus indépendante. Avec le début de l’intrigue principale, on retrouve donc un schéma tout ce qu’il y a de plus classique dans les shôjos : une héroïne toute timide qui va vivre en compagnie de deux beaux garçons (coucou Fruits Basket), l’un exubérant (qui va jusqu’à sniffer notre héroïne oui, oui) et l’autre beaucoup plus froid. La suite et fin du premier tome se centre alors sur cette nouvelle cohabitation entre Haru, Aki et Emiru, délaissant pour le moment l’encens des âmes au profit du développement des liens entre les personnages.

Côté graphismes, Kanoko Sakurakouji a un trait de crayon agréable à suivre. Pas beaucoup d’arrière-plans mais les visages des personnages sont détaillés et expressifs. Mention spéciale à la double page du prologue que j’ai trouvé très belle. L'humour comme le drame est retranscrit par la mangaka avec justesse.

Si, à titre personnel, j’ai largement préféré suivre Naomi à Emiru, nul doute que Last Notes plaira aux fans de Black Bird. La romance prédomine sur le surnaturel, à voir si les prochains volumes continuront d'aller dans ce sens ou si l'histoire de l'encens se verra développé par la suite... À noter (haha) que la série sera courte et ne comptera que trois tomes seulement !

Last Notes Kanoko Sakurakouji tome 01 Pika édition shôjo romance scan 01

Last Notes (tome 01) ~ Kanoko Sakurakouji
Pika édition (janvier 2016), 192 pages, 6€95