Mangas en vrac #6
100% suites de seinen Komikku

  • Arte (tome 02) de Kei Ohkubo

Arte, tome 02, Kei Ohkubo Komikku

Arte est définitivement un titre qui regonfle à bloc ! Dans ce deuxième tome, la mangaka aborde la question des inégalités sociales, avec sérieux et légèreté (si, si, c’est possible) : ici, les femmes veulent être traitées comme les égales des hommes et se battent pour s’émanciper. La lecture d’Arte est un véritable régal : on se laisse porter par la bonne humeur communicative de l’héroïne, au point d’en oublier les anachronismes présents dans l’œuvre. Certes, l’intrigue se déroule dans le passé mais les réflexions qui découlent d’Arte restent bien d’actualité.

Cette suite confirme donc le coup de cœur que j’ai pour Arte (la série et le personnage), un titre plein de fraîcheur qui vous redonnera automatiquement le sourire. À conseiller à ceux qui aimaient déjà Gisèle Alain ou à ceux qui désireraient lire un Bride Stories light.


  • Le berceau des mers (tome 03) de Mei Nagano

Le berceau des mers, tome 03, Mei Nagano KomikkuDe l’action, de l’action, de l’action ! Le berceau des mers est une série qui va en crescendo. Tome après tome, la série, que je trouvais sympathique mais sans plus, commence à ravir mon cœur.

On s’attache aux personnages que la mangaka développe sur la longueur. Cette fois, c’est un pan du passé de Louis que les lecteurs découvrent, en lien avec l’énigme du Craddle of the Sea et que de révélations !

Les graphismes sont toujours aussi beaux : difficile d’imaginer que Mei Nagano travaille seule tant elle a le sens du détail !

Après deux tomes sympathiques mais un peu inégaux au niveau de la gestion des actions, Le berceau des mers a donc enfin trouvé son rythme de croisière. Vivement la suite !


  • Border (tome 02) de Yua Kotegawa & Kazuki Kaneshiro

Border, tome 02, Yua Kotegawa & Kazuki Kaneshiro Komikku seinen

Encore découpé en deux enquêtes distinctes, ce deuxième tome de Border fait gagner de l'intérêt à la série. Mises en avant au point de reléguer les inspecteurs au second plan, les victimes de meurtres sont des figures centales sans qui l'enquête ne peut se résoudre.

La seconde enquête, particulièrement subtile, est la plus intéressante des deux car elle rappelle que le monde n’est pas divisé entre "gentils" et "méchants" : tout n’est que nuances et il faut se méfier des apparences. J’espère cependant que les relations entre les inspecteurs seront davantage creusés dans les deux prochains (et derniers) tomes car ils ont du potentiel. Dommage que le héros fasse presque toujours cavalier seul...

Et ne vous fiez pas aux graphismes fins et délicats car il se dégage de Border une certaine noirceur. Les mangakas n’ont pas froid aux yeux et abordent des thèmes tels que la prostitution adolescente et le viol.

Alors que le premier tome m’avait laissé un petit goût d’inachevé, je suis rassurée par la tournure que prend la série avec cette suite. En espérant qu'elle continue maintenant sur sa lancée !


  • The Ancient Magus Bride (tome 03) de Koré Yamazaki

The Ancient Magus Bride, tome 03, Koré Yamazaki KomikkuCe troisième tome de The Ancient Magus Bride, bien que toujours aussi agréable à lire, est un peu moins fascinant. Dans celui-ci, Chisé poursuit son apprentissage et la relation maître/élève qu’entretiennent Chisé et Elias se développe tout doucement. Ce n'est pas une romance classique de type shôjo, elle est beaucoup plus complexe et agréable à suivre car elle est basée sur la confiance et la dévotion des futures époux l'un envers l'autre. Pas d'effusions de sentiments donc, mais ceux-ci sont bien présents.

Je reste fan des petits intermèdes qui présentent à notre héroïne de nouvelles créatures fantastiques mais le fil rouge de l’intrigue (avec le grand rival d’Elias) peine à m’intéresser, surtout parce que les enjeux restent encore troubles et que j'ai du mal à projeter la série sur le long terme. Je reste curieuse de lire la suite des aventures de Chisé mais l'impatience s'est estompée.