Red Rising
Bad Blood

Red Rising, tome 01, Pierce Brown Black Moon éditions Hachette

Darrow, Rouge de naissance, n’a jamais voulu être un héros. Sa vie dans les profondeurs lui convenait jusqu’à ce que ceux d’en haut, les Or, décident de tuer l’amour de sa vie : Eo, sa femme. Alors qu’il essaye de mourir à son tour, Darrow est récupéré par un mouvement de rébellion qui lui propose de venger son épouse : en se faisant passer pour un Or, Darrow doit intégrer l’Institut, pour mieux renverser la hiérarchie des Or de l’intérieur... y parviendra-t-il ?

Rouge, Or, Argent… En lisant le synopsis de Red Rising, j’avais un peu peur de retrouver dans ce roman des éléments semblables à ceux de Red Queen. Néanmoins, les univers restent sensiblement différents : si Red Queen s’apparentait à une dystopie à la limite de la fantasy, Red Rising s’apparente plutôt à de la science-fiction.

Dès les premières lignes, le ton est donné : dans Red Rising, la dystopie se fait plus adulte. Il y est question de meurtres, de viols, de violence, le tout (presque) sans tabous. Des références à la mythologie grecque parsèment également l’ouvrage et enrichissent l’intrigue.

Ce qui surprend néanmoins, c’est qu’une grande partie du roman se déroule en vase clos, à l’Institut qui organise ses "Hunger Games" réservés à l’élite (pour caricaturer). Au programme : tricheries, piston, alliances, mensonges et traitrises… Bien que passionnant, ce grand jeu de stratégie m’a surtout paru être un prétexte : un peu comme si l’auteur présentait l’univers global de son roman sur cent pages puis décidait de le restreindre pour mieux le maîtriser, comme s’il ne savait pas encore trop où il voulait aller et préférait se cantonner à un univers cloisonné et moins complexe à appréhender. Et même si on perd de vue les enjeux de l’intrigue sur la longueur, on se laisse porter par les agissements de Darrow.

Avec son style définitivement adulte, Red Rising est donc un roman complexe qui s’écarte des dystopies plus conventionnelles. Il propose une réflexion intéressante sur le pouvoir : est-ce le milieu social qui nous façonne, ou l’Homme qui crée son propre environnement ? A lire si vous cherchez une dystopie plus adulte que celles qui sont sorties dernièrement !

 

Red Rising ~ Pierce Brown
Hachette Jeunesse (juin 2015), 480 pages, 18€