Tout foutre en l’air
Urbex de la psyché

Tout foutre en l'air Antoine Dole Actes Sud urbex

Ce soir, elle n’a pas peur. Elle le suivra dans la nuit, lui qu’elle a connu sur internet. Et elle ne lâchera sa main sous aucun prétexte. Elle va le faire. Elle va le suivre et le faire… Tout foutre en l’air.

Avec son titre et son synopsis mystérieux, Tout foutre en l’air m’intriguait. Et si je présageais une lecture épidermique, j’étais loin de me douter de la puissance du texte et du style d’Antoine Dole ! Tenant davantage de la nouvelle que du roman, Tout foutre en l’air est une avalanche de sentiments : les mots se déversent dans nos esprits, s’évadent et flottent dans les airs comme des bulles avant d’éclater et de faire sens. J’ai été soufflée par les mots, étouffée par les émotions.

Le temps d’une course-poursuite nocturne dans la ville, le lecteur plonge dans la tête de l’héroïne. La nuit, les caractères se révèlent et livrent leurs mystères. Tout foutre en l’air prend alors des allures d’exploration urbaine comme reflet de la psyché humaine : le lecteur découvre, grâce au style enlevé d’Antoine Dole, ce qui fait toute l’ambigüité et la beauté – brute et ténébreuse – de la ville et de la vie.

Merveilleusement bien écrit, Tout foutre en l’air est donc un condensé d'émotions, un petit roman duquel il est impossible de décrocher. Quelle claque ! Seuls petits bémols : la fin qui m’a parue un peu trop conventionnelle, trop synthétique… et le prix du livre : 9€ pour une soixantaine de pages (très aérées et avec une police de texte gros calibre…). Même si je ne regrette pas cette lecture, le rapport "quantité-prix" pourra en freiner plus d’un.

De mon côté, Antoine Dole reste un auteur à découvrir. Je suis tombée amoureuse de sa plume et compte bien lire très prochainement d’autres de ses romans. Ça tombe bien : en avril sortira aux éditions du Rouergue Konichiwa, Martin ! Salut, Hikaru !, un livre qui semble fait pour moi et mon amour du Japon ;)

 

Tout foutre en l'air ~ Antoine Dole
Actes Sud Junior (janvier 2015), 58 pages, 9€