Ludwig Fantasy
Un jour, mon Prince viendra...

Ludwig-Fantasy Kaori Yuki Tonkam shôjo contes

Accompagné de son fidèle valais Wilhelm et de Dorothea la sorcière, le prince Ludwig continue de chercher une princesse à grosse poitrine une épouse digne de son rang. Après avoir quitté le continent Grimm, Ludwig fait escale à Andersen… cette île abriterait-elle sa future femme, ou bien lui faudra-t-il poursuivre sa route en terres inconnues ?

Kaori Yuki est une mangaka que j’affectionne tout particulièrement : malgré la qualité inégale de certaines de ses œuvres, je découvre chacune de ses séries avec le même plaisir. Après une série un peu difficile à suivre, la mangaka revient au meilleur de sa forme avec Ludwig Fantasy ! Cette série reprend les personnages phares de Ludwig Revolution et quel plaisir de retrouver ces héros pour de nouvelles aventures ! Les fans de la première heure retrouveront dans Ludwig Fantasy tout ce qui leur avait plu : le prince Ludwig est toujours aussi excentrique (avec un petit air de Jack Sparrow), le détournement de contes et l’humour décapant de Kaori Yuki sont également bien présents. Et pour ceux qui n’ont pas lu Ludwig Revolution, n’ayez crainte : certes, quelques subtilités vous échapperont mais tout est très bien introduit, de telle sorte que ce tome peut se lire comme un début original.

Dans Ludwig Fantasy, la mangaka élargit l’univers de sa série en s’attaquant à deux contes très différents l’un de l’autre : "La Petite Sirène" d’Andersen et "Princesse Kaguya". Les réécritures proposées ici sont drôles, intelligentes, carrément déjantées ! Sans tout à fait trahir les récits originaux, Kaori Yuki leur donne un tout autre éclairage. Grâce à ces parodies, ces contes familiers en se font dépaysants et on prend plaisir à les redécouvrir. Ainsi, la petite sirène devient une voyou et la princesse Kaguya, par son piquant et sa sincérité, est des plus touchantes. J’ai beaucoup aimé ce que Kaori Yuki a fait de "Princesse Kaguya". J’espère qu’elle nous proposera davantage de réécritures de mythes nippons par la suite. A noter que si vous ne connaissez pas ces histoires, celles-ci sont brièvement résumées en fin de volume.

Kaori Yuki Ludwig Fantasy scan extrait 01 Tonkam

Ludwig Fantasy est donc un manga coup de cœur, une lecture rafraîchissante que je conseille aux amoureux des parodies de contes. Ici, Kaori Yuki ouvre un champ de possibilités aussi plaisant qu'intriguant et même si je sais que le prochain tome ne sera pas pour tout de suite, je suis prête à attendre encore deux ans pour avoir droit à un tome d’une telle qualité ! Prenez votre temps, madame Yuki, amusez-vous et surtout, amusez-nous !

Kaori Yuki Ludwig Fantasy scan extrait 02 Tonkam

Ludwig Fantasy ~ Kaori Yuki
Tonkam (novembre 2014), 192 pages, 6€99