Les premiers albums du label Professeur Cyclope
En quelques mots…

Coédités par ARTE Éditions et Casterman, Iba et Le sourire de Rose sont deux BDs initialement parues dans le magazine du Professeur Cyclope. Ne connaissant pas ce magazine, j’ai ainsi pu découvrir leurs versions "enrichies par les auteurs" en lisant directement le format relié...

Iba
Chérie, fais-moi peur…

IBA Pierre Maurel BD Cyclope ARTE Casterman

Elise vient tout juste de se faire larguer. Peinant à se remettre de cette rupture douloureuse, elle peut heureusement compter sur le soutien de ses amies… Mais Elise a un secret : même si elle en a passé l’âge, elle a une amie imaginaire : Iba, qu’elle seule peut voir… Est-ce de la folie ou bien la glaçante réalité ?

Commençant comme un récit de chick-litt, Iba se révèle aussi surprenant que dérangeant. Cette bande-dessinée met en parallèle la vie ordinaire d’une jeune femme… ordinaire si ce n’est qu’elle est hantée par la présence d’une créature étrange. Passé et présent se mêlent et donnent ainsi naissance à une narration rythmée qui tient en haleine. Au fil de la lecture, le climat se fait de plus en plus angoissant : on comprend progressivement quel type de relation unis l’héroïne à son amie.

Côté graphisme, le style est contemporain. Epais, les traits de crayons transmettent à merveille l’ambiance pesante de la BD, comme le rappel de la présence d’Iba qui rôde autour de l’héroïne même quand on ne peut pas la voir. Brrr !

Iba est donc une bande-dessinée intrigante. Elle plaira aux adeptes d’histoires horrifiques dans la lignée des Stephen King.

Iba ~ Pierre Maurel
éditions ARTE & Casterman (mai 2014), 132 pages, 16€


Le sourire de Rose
Paumés, ça rime avec polar…

Le sourire de Rose Sacha Goerg Professeur Cyclope BD Casterman ARTE

Desmond, un gentil raté, se débat dans son quotidien morne et pas toujours facilité par les disputes avec son ex-femme. C’est à cette période charnière de sa vie qu’il rencontre la jolie Rose. Cleptomane à ses heures, elle est poursuivie par un vieil homme fortuné. Attiré par la séduisante jeune femme, Desmond accepte de lui venir en aide…

Avec Le sourire de Rose, on quitte le fantastique pour découvrir un cadre beaucoup plus lumineux qu’Iba. L’utilisation de la couleur et de l’aquarelle apporte une touche de douceur au récit et atténue la dureté que peuvent avoir certaines scènes. Le paumé qui rencontre une jolie fille qui va chambouler son existence… Rien de bien neuf si ce n’est le jeu avec les faux semblants : il faut savoir se méfier des apparences et les personnages ne sont ni tout blanc, ni tout noir. Alors certes, le scénario est un peu cousu de fils blancs mais le tout se lit d’une seule traite.

En bref, Le sourire de Rose est une bande-dessinée prenante, jolie et légère, mais hélas pas inoubliable.

Le sourire de Rose ~ Sacha Goerg
éditions ARTE & Casterman (mai 2014), 101 pages, 17€

Merci à Casterman pour ces lectures pour le moins éclectiques !