Sans âme
Romance Fantastique et Steampunk

Sans âme Gail Carriger REM roman graphique

XIXème siècle. Alexia Tarabotti est une jeune noble pas comme les autres. Encore célibataire alors qu’elle est en âge de se marier, elle est surtout la seule "sans âme" de toute l’Angleterre. Ce pouvoir est précieux car il lui permet de tenir tête aux Vampires comme aux Loups Garou. Alors quand un Vampire attaque Alexia sans raison, celle-ci est bien décidée à mener l’enquête. Et même le séduisant lycan, Lord Maccon, ne pourra l’empêcher de découvrir ce qui se trame dans l’ombre des rues de Londres !

Après Twilight, New Moon, 16 Lunes et Entretien avec un Vampire, Pika Graphics revient avec un nouveau roman graphique.

Adapté de la série de roman Le protectorat de l’Ombrelle de Gail Carriger, Sans âme mêle surnaturel et steampunk et l’association est aussi originale que plaisante.

Evidemment, qui dit adaptation dit concentration d’action au maximum. On ne comprend donc pas toujours immédiatement les enchaînements de scène, ou alors certains détails ne sont pas toujours très clairs. Je pense surtout à la nature de "sans âme" d’Alexia, que j’ai eu du mal à appréhender au départ. Mais à mesure que l’on avance, on se familiarise à l’univers.

Sans âme Gail Carriger Pika extrait 01

Sans âme se déroule dans un Londres victorien fantasmé où les créatures fantastiques évoluent au sein de la noblesse. Les vampires sont charismatiques, les Loups Garou un peu bourrus mais avec un bon fond. Il y a énormément d'humour dans ce roman graphique. On regrette cependant que les éléments Fantastique soient trop souvent mis au service de la romance. Celle-ci se fait plus que prédominante, allant parfois même jusqu’à éclipser l’enquête que mène Alexia.

Sans âme Gail Carriger Pika extrait 02

Côté graphisme, sans être aussi exceptionnel, le trait de crayon de Rem reste agréable à l’œil. On se rapproche plus de l’adaptation classique que la démarche artistique du Graphic Novel d’Entretien avec un Vampire (avec ses magnifiques teintes sépias et rouges).

Sans âme est donc un roman graphique léger et sympathique sans autre prétention que celle de divertir le lecteur. Il plaira aux fans des romans d’origine, mais davantage aux amateurs d'humour et de romance qu'à ceux qui aiment le Steampunk pur et dur. En espérant que Pika Graphics continue sur sa lancée et fasse paraître un jour en France l’adaptation de The Infernal Devices de Cassandra Clare *croise les doigts*

Sans âme (tome 01) ~ Gail Carriger & REM
Pika Graphics (mars 2014), 230 pages, 12€90