Assistante mangaka le blog
(tome 01)

assistante-mangaka-le-blog-1-kana-Riichi-Kanai

Kasai, vingt-cinq ans, rêve de devenir auteur de mangas. Mais en attendant de connaître une consécration qui tarde à venir, elle est assistante mangaka. Son travail ? Aider les auteurs à tramer et dessiner les pages de leurs bestsellers. Grâce à Kasai, toutes les questions que vous vous posiez sur ce métier, dans l’ombre des plus grands Sensei, ont désormais une réponse !

Riichi Kasai est une mangaka qui s’est fait connaître non pas par ses mangas mais plutôt grâce à son blog. Elle y poste des strips la mettant en scène, et nous livre ainsi son quotidien d’assistante : ses rêves, ses déceptions, les situations cocasses auxquelles elle est confrontée dans son métier... en attendant de connaître elle-même le succès.

Humour et sincérité sont les maîtres mots de ce recueil. Kasai a le sens de l’autodérision tout en restant franche. Elle aborde tous les sujets, même le sujet tabou de la rémunération d’une assistante.

Les éditions Kana nous proposent ici de découvrir ces fameux strips, regroupés en différentes catégories : le quotidien de Kasai, ses ambitions, les lieux de travail d’une assistante, les soucis de santé dus à son métier et enfin, l’avancée de ses fanzines. Et le seul reproche que l’on pourrait faire à Assistante mangaka, c’est justement sa classification qui le rend parfois un peu répétitif, d’une planche à l’autre. Sur le blog de Kasai, les strips suivent un ordre chronologique et les sujets sont des plus divers mais en ayant adopté un classement par thème, l’ouvrage peut s’avérer redondant, à l’intérieur d’une même catégorie. Assistante mangaka n’est donc pas un livre à dévorer d’un coup, mais plutôt à picorer.

assistante-mangaka-le-blog-1-kana-Riichi-Kanai extrait

Côté graphisme, les dessins collent parfaitement avec la dimension parodique du recueil. Le style est épuré avec des personnages en chibi/SD et l’absence de décor est contrebalancée par l’utilisation de la couleur, qui dynamise l’ensemble de l’ouvrage et le rend agréable à l’œil.

Assistante mangaka le blog permet ainsi de découvrir l’envers du décor. Plus documentaire que narratif, ce manga est à conseiller aux curieux qui veulent en savoir plus, de façon ludique, sur un métier encore méconnu. Dans le même genre mais en beaucoup plus romancée, je vous conseillerais l’excellent Bakuman. De mon côté, je poursuivrais sûrement la série de Riichi Kasai, surtout qu’elle ne comporte que trois tomes.

Vous pouvez également lire les histoires de Kasai en version originale et sur le blog qu’elle continue de tenir !

Je remercie les éditions Kana et le site Babelio pour cette agréable lecture.

Source: Externe

Assistante mangaka le blog, tome 01 ~ Riichi Kasai
Kana éditions (mai 2013), 128 pages, 12€70