Le carnet de Théo (tome 03)
Tous en scène

Le Carnet de Théo 3 Tous en scène !

Après un été mouvementé, Théo est de retour, encore plus motivée que jamais ! Mais si elle ne perd pas de vue ses projets de manga, les changements continuent de bouleverser son quotidien. Entre la quasi absence de Sîn, la préparation au Bac et les tâtonnements de sa nouvelle situation familiale, Théo ne sait plus où donner de la tête… dur, dur, la vie d’adolescente.

Beaucoup plus épais que les tomes précédents, Tous en scène est un roman dense, aussi bien dans le contenu de son intrigue que par les sujets qu’il aborde.

Dans ce volume ci, le ton de Théo est toujours aussi drôle et légèrement cynique, saupoudré de délires, de jeux de mots inventifs et de culture geek. Cette fois, les jeux vidéo sont mis à l’honneur (Deus Ex, Arkam Asylum et j’en passe) mais on retrouve malgré tout quelques clins d’œil savoureux aux mangas (Black Butler, Vampire Knight…). Théo nous dépeint ses petits bonheurs et ses grosses déceptions, son quotidien, même si certaines situations sortent de l’ordinaire et paraissent un peu too much. Après ma lecture, je me mets moi aussi à parler comme Théo, en mettant des expressions anglaises à toutes les sauces XD Comme le disait Little dans sa chronique, Théo a tendance à employer des mots anglais sans prévenir. Et si encore, les "on y go" passent parfaitement, j’émets un peu plus de réserves pour les "by the way"...

Black Butler Julian Carnet de Théo Rageot

Côté personnage, j’ai été ravie de retrouver le beau Sîn (mon côté fangirl n’arrive toujours pas à le détester… mais que voulez-vous, c’est le charme des rockers !) ainsi que Julian, un personnage que l’on apprend peu à peu à connaître et à apprécier. Sans parler de Takeshi, Angelo, Sammy… Je les aime tous !

Mais Le Carnet de Théo ne serait pas le même sans les illustrations de Sinath. Ses dessins aèrent et agrémentent le texte d’Éléonore Cannone : portraits, croquis et autres petits personnages en chibi sont gribouillés au coin des pages et décuplent l’effet comique des situations. Grande nouveauté par rapport aux tomes précédents : une planche de manga entière est incluse dans le roman, et elle est magnifique ! (avec ZE scène <3)

Carnet de Théo 03 extrait manga Sinath

Tous en scène clôt la série avec brio. Dans ce dernier tome, Éléonore Cannone nous offre une histoire toujours aussi sympathique. On passe un excellent moment de détente en compagnie de Théo et de ses amis, et c’est avec regret qu’il me faut pourtant les quitter. En trois ans, j’avais appris à les connaître et c’est une page qui se tourne.

Tous en scène ~ Eléonore Cannone & Sinath
Rageot Editions (octobre 2013), 480 pages, 13€90