Monument 14
Claustrophobie et paranoïa garantis !

Monument 14 Feiwel & Friends Emmy Laybourne

La fin du monde commence comme un jour ordinaire : pas le temps de dire au revoir aux parents, le bus scolaire arrive... C’est la dernière fois que Dean et son frère voient leurs proches, mais ça, ils ne le savent pas encore. En chemin, une grêle mortelle commence à tomber. Le bus scolaire dérape. Le chaos est en marche.

Avec Dean, ils sont quatorze enfants et ados à trouver refuge dans un supermarché désert. Ils y attendent des secours qui ne viendront sûrement jamais. Pris au piège, ce sont peut être les seuls survivants du cataclysme qui s’abat sur les Etats-Unis.

Alors que les romans young adult peinent parfois à se renouveler en usant des mêmes ressorts narratifs, Monument 14 se démarque par son atmosphère. Dès les premières pages, Emmy Laybourne plonge ses lecteurs dans une ambiance sombre et oppressante, post-apocalyptique. Sans prendre de pincettes, l’auteur nous dépeint la situation du point de vue de Dean, un adolescent ordinaire, de façon crue mais pas gore : le sang qui coule, les morts, les cris… le ton est donné. Avec Monument 14, vous allez plonger dans un climat digne d’un survival horror.

Heureusement, l’auteur allège souvent cette atmosphère de tension en la contrebalançant par de petits moments de bonheur. On ne peut que porter un regard émerveillé sur ce supermarché et les incroyables ressources dont disposent les personnages pour survivre. En effet, qui n’a jamais rêvé de pouvoir tout avoir sans payer, de se gaver tous les jours de pizzas, sans parents pour nous dire d’arrêter de jouer ? Mais l’ambiance camp de vacances ne dure jamais longtemps, bien vite remplacée par l’horreur de leur situation. Les moments d’angoisse se mêlent ainsi à de petits rien quotidiens attendrissants. Cela m’a bien vite rendue complètement paranoïaque. Je n’ai pas lu ce roman : je l’ai vécu aux côtés des personnages.

Monument 14 est donc un excellent roman post-apocalyptique que je vous conseille si vous cherchez à frissonner. Ce savant dosage d’atmosphère et le travail apporté sur la psychologie des personnages rendent Monument 14 complètement addictif. Je n’ai qu’un léger bémol à apporter : peut être qu’avec les premières pages qui donnent le ton, on aurait pu s’attendre à un peu plus d’horreur, mais je ne doute pas qu’Emmy Laybourne nous réserve le pire pour la suite. J’en frissonne d’avance !

Pour info, les droits de Monument 14 ont été achetés : un film est en cours de préparation.

EDIT : Ce roman paraîtra en France aux éditions Black Moon, en septembre prochain *o*

Monument 14 ~ Emmy Laybourne
Hodder Childrens Books (juin 2012), 352 pages, 12€62