La décision
... un récit sans clichés ni pathos

la-décision-isabelle-pandazopoulos-scriptoUne journée classique démarre pour les élèves de terminales d’un lycée : alors que tout le monde s’ennuie en cours de maths, Louise demande à aller à l’infirmerie – sans doute une excuse pour pouvoir sécher… mais Louise court aux toilettes et y accouche. Personne ne savait qu’elle était enceinte, pas même elle. Sur le papier, les médecins décrivent sa situation en trois mots : déni de grossesse. Mais en réalité, la situation est beaucoup plus complexe car il va falloir que Louise fasse un choix : abandonner ou le garder cet enfant dont elle nie être la mère.

La Décision est un de ces romans dont le résumé m’a immédiatement interpellé. J’ai donc entamé ma lecture avec curiosité et je n’ai pas été déçue du voyage.

Ce que j’ai aimé, c’est avant tout la diversité de points de vue qu’Isabelle Pandazopoulos nous propose : un des camarades d’école de Louise nommé Samuel, une éducatrice, les parents de Louise… et enfin, Louise elle-même. Entre ceux qui subissent la situation et ceux qui cherchent à démêler le vrai du faux, le lecteur suit le cheminement des pensées des personnages qui témoignent de l’étrange situation.

Comme Samuel, le lecteur se retrouve alors plongé dans le brouillard. Spectateurs, on tente tant bien que mal de mener l’enquête, pleins d’incompréhension, de pitié et d’admiration pour Louise, un personnage particulièrement complexe. Les autres points de vue permettent de mieux la cerner et de comprendre ce qu’est le déni de grossesse, un sujet qui aurait d’ailleurs pu être abordé de façon caricaturale ou moralisatrice et qui au final, se trouve traité avec subtilité. Isabelle Pandazopoulos préfère plutôt nous faire réfléchir et plonger dans un tourbillon de pensées, dans un condensé d’émotions plus ou moins plaisantes mais qui nous permettent d’appréhender le sujet. J’ignore si on peut dire que j’ai apprécié cette lecture, mais ce roman restera gravé dans ma mémoire pendant quelques temps encore, ça, c'est certain !

La décision est donc un roman sans clichés ni pathos. Le style de l’auteur, quant à lui, est pour le moins incisif et donne au roman toute son authenticité. Témoignage d’une souffrance, il ne vous laissera pas indifférents. Merci à l'équipe d'Onlitplusfort pour la découverte !

La décision ~ Isabelle Pandazopoulos
Scripto (janvier 2013), 256 pages, 9€50