“Oui, on dirait que je la renforce, comme si j’étais une sorte de pile ambulante.
— Ou la table la plus convoitée de Starbucks, dit Gansey en se remettant à marcher.
Blue cilla.
— Comment ?
— Près de la prise murale.
Adam regarda Blue en secouant la tête."

GlendowerLa famille Sargent n’est pas une famille comme les autres : medium de mères en filles, Blue n’a pourtant pas hérité de pouvoirs divinatoires. Aussi, quand la veille de la Saint-Marc (celle où les spectres des morts à venir sortent hanter les cimetières dans lesquels ils seront enterrés), Blue voit l’âme d’un garçon nommé Gansey, la jeune fille se rend bien compte que quelque chose d’anormal se prépare… et d’après sa tante, il y a deux raisons possibles à ce phénomène : "Tu dois être l’amour de sa vie, soit la cause de sa mort". Sans le savoir, Blue va se retrouver entraînée dans une chasse au trésor qui l’emmènera aux confins du fantastique.

Maggie Stiefvater est une auteur qui saura toujours me surprendre. Alors que je m’attendais en démarrant ce roman à une banale histoire d’amour sur fond de paranormal, j’ai trouvé dans Glendower un récit qui mêle subtilement aventure et romance. Maggie Stiefvater a le don de créer des univers uniques et marquants. Et si au départ, on butte sur les longues phrases descriptives et que l’on peut se demander où l’auteur veut en venir, on se passionne rapidement pour la quête de Gansey : trouver le tombeau de Glendower, un roi endormi depuis plusieurs siècles.

La complexité des personnages est elle aussi très plaisante : que ce soit Blue, l’héroïne avec sa répartie légendaire, ou encore les Corbeaux, ces garçons du lycée d’Aglionby que Blue va devoir apprendre à connaître. Il y a Gansey et sa passion communicative pour le paranormal, Ronan et son franc-parler, mais aussi Adam, un garçon plein de sensibilité, sans parler du fragile et discret Noah. A eux quatre, ils forment une bande à laquelle on aimerait appartenir. La narration alterne entre Blue et les Corbeaux en question, ce qui ne laisse aucun temps mort à l’intrigue.

Une ambiance magique sublimée par le style inimitable de Maggie Stiefvater, drôle et enchanteur, le tout sous fond de prémonitions, Glendower est donc un roman que l’on savoure, un coup de cœur qui se fait en crescendo. D’ailleurs, je crois que c’est la première fois que je vois un triangle amoureux aussi bien amené et crédible en young adult ! J’ai donc été charmée par ces quatre corbeaux qui ont su m’entraîner dans une quête que je n’aurais jamais crue possible.

Si vous aimez la magie, l’aventure et la poésie sous fond de romance subtile, La prophétie de Glendower est le premier volume d’une tétralogie que vous devez découvrir de toute urgence (surtout si vous aviez déjà aimé Sous le Signe du Scorpion) !

Je remercie les éditions Black Moon pour m'avoir permis de lire cet incroyable roman en avant-première ! Glendower sort en France le 23 janvier prochain !

Les corbeaux d'Aglionby (tome 01) ~ Maggie Stiefvater
Black Moon (janvier 2013), 454 pages, 18€

D'autres avis chez : Little + Littéraire en herbe