Souvenirs de demain
Proche Horizon

Souvenirs de demain AyukoEt si nous étions conscients que dans un avenir proche, la machine à remonter le temps allait être inventée, cela changerait-il notre conception de la vie présente ? Et quand la fin du monde arrivera, où serez-vous ? Le petit frère de votre ami est-il aussi dangereux qu’il n’y parait ? Et si un café des cœurs brisés existait ? L’amitié et les rêves de célébrité font-ils bon ménage ? Et enfin, peut-on devenir amies une fois mortes et amnésiques ? Ce sont les questions auxquelles tentera de répondre Ayuko, au travers de deux recueils de petites histoires courtes.

Souvenirs de demain et Proche Horizon sont deux one-shot qui regroupent les œuvres plus ancienne d’Ayuko, avant la publication de la série qui l’a faite connaître : The Earl and the Fairy.

Ce qui frappe dans ces ouvrages, c’est avant tout les graphismes. Les dessins sont doux et poétiques et apportent une agréable légèreté aux thèmes abordés par la mangaka. Bien souvent graves, séparations et retrouvailles parsèment ces petites histoires. Certes, la qualité des graphismes fluctue en fonction de l’époque à laquelle Ayuko les a élaborées, se faisant plus shôjo ou seinen selon ses envies, avec parfois quelques développements un peu maladroits pour certaines histoires, mais la profondeur qu’apporte la mangaka à ses personnages est sincèrement touchante. Tout en nuances et en subtilités, ils nous paraissent tellement vrais que l’on ne peut que s’identifier à eux.

Proche Horizon AyukoSouvenirs de demain et Proche Horizon sont deux shôjo dans lesquels le fantastique se mêle parfois à une tonalité aigre douce. On se retrouve ainsi entrainés dans des univers mélancoliques, plus ou moins éloignés de notre quotidien, mais qui font pourtant s’interroger sur notre propre façon d’envisager la vie : l’amitié est au centre de tout, l’amour aussi, et bien souvent, les larmes ne sont pas loin. C’est donc le cœur serré que l’on dit au revoir aux différents personnages, les dernières histoires de chaque volume étant toujours les plus marquantes : Ayuko surprend et trouble, par la palette d’émotions qu’elle réussit à faire éprouver à ses lecteurs, tant et si bien que ces tranches de vie continuent de nous hanter, même une fois le manga quitté. A conseiller à ceux qui avaient déjà aimé Un bus passe… de Mizu Sahara. Coups de cœur garantis !

Proche Horizon ~ Ayuko
Glénat (septembre 2012), 184 pages, 6€90

Souvenirs de demain ~ Ayuko
Glénat (septembre 2012), 184 pages, 6€90