Insoumise
« Parce qu’on ne peut pas toujours choisir ce qu’on garde. Mais on peut choisir la façon dont on s’en sépare »

InsoumiseCassia a finalement décidé de prendre sa vie en main et de faire ses propres choix : entre ses deux promis, c’est pour Ky que bat son cœur. Elle décide de partir à sa recherche, dans les provinces lointaines en se faisant passer pour une aberration. De son côté, Ky se bat pour survivre dans l’environnement hostile où la Société l’a parachuté. Deux âmes isolées, loin l’une de l’autre, ne rêvant que de se retrouver… mais le monde est vaste et la Société semble prête à tout pour les séparer.

Alors que Promise se faisait plus introspectif, Insoumise révèle progressivement une intrigue qui se base autant sur l’action que sur l’évolution de sentiments intérieurs. Le style d’Ally Condie confère au roman toute sa force : les mots s’envolent, sous la plume de l’auteur qui sait retranscrire à merveille les émotions de ses personnages. Ally Condie est une véritable poétesse des temps modernes. J’ai tout particulièrement apprécié les chapitres narrés par Ky : sa vision du monde est emplie d’une poésie qui lui est singulière. A travers son regard, les gestes les plus simples se transmuent en un tourbillon d’émotions complexes :

« C’est cruel de faire ça. Car une fois qu’on connait l’histoire de quelqu’un, on le connait vraiment. Et on peut lui faire du mal. C’est pour ça que je ne raconte la mienne que par bribes. Même à Cassia.»

Dans Insoumise, la poésie joue un rôle majeur. Elle confère au roman son originalité, dans un genre qui pourrait peiner à se renouveler, au milieu de toutes les autres dystopies qui font fureur en ce moment. On tâtonne parfois avec les héros, lors des quelques passages à vide de l’intrigue, au milieu du roman, mais on se laisse porter par la plume de Ally Condie. Heureusement, de nouveaux personnages font aussi leur apparition et dynamisent l’histoire par leurs présences. J’ai particulièrement apprécié Indie pour sa force de caractère et j’espère que nous la retrouverons dans le prochain et dernier tome.

Insoumise est donc un roman joliment écrit, teinté de poésie. La fin est prometteuse quant à la suite des aventures de Cassia et le dédoublement de point de vue est agréable à suivre, notamment avec la découverte des pensées de Ky, tant et si bien qu’on se sépare de nos deux héros avec une pointe de tristesse et d’appréhension.

Le dernier tome de la trilogie Promise sortira en avril 2013 chez Gallimard Jeunesse. Elle s'intitulera Reached. Pour plus d'informations sur ce tome, je vous propose d'aller lire l'article à ce sujet ICI.

Insoumise ~ Ally Condie
Gallimard Jeunesse (avril 2012), 440 pages, 18€30

Les + : une écriture toute en finesse, une ambiance unique.
Les - : un passage à vide vers le milieu du roman.
à conseiller à ceux ayant aimé : Promise de Ally Condie, Delirium de Lauren Oliver
d'autres avis chez : Clarabel