L'étrange vie de Nobody Owens
The Graveyard Book

etrange-vie-nobody-owensUne nuit, Le Jack assassine toute une famille, ou presque : le petit Nobody échappe à l’assassin de ses parents grâce à un couple de fantômes, prêts à tout pour le sauver de l’homme. C’est désormais en compagnie de ses nouveaux parents et de son étrange tuteur, Silas, que Nobody Owens grandit, protégé par les hauts murs du cimetière. Car au-delà de ces murs, le Jack rode toujours, prêt à sévir…

Rappelant les films de Tim Burton par son sombre univers, L’étrange vie de Nobody Owens est un récit aussi atypique que son héros. Le lecteur voit lentement grandir Nobody, et l’accompagne dans ses multiples aventures, à la découverte du cimetière et de ses mystères. Plus on avance dans le roman, plus celui-ci devient prenant, malgré quelques passages à vide. On se laisse envelopper sans peine dans cette ambiance énigmatique et feutrée, servie par d’attachants personnages : on s’interroge sur le mystérieux Silas et sur les raisons qu’a le Jack de traquer Nobody. Même si la fin est convenue, Nobody Owens nous offre un voyage aussi dépaysant qu'agréable.

Les créatures présentes dans le cimetière sont aussi fascinantes que terrifiantes, car le cimetière n’est pas peuplé que de gentils fantômes : des sorcières y ont été enterrées, et d’étranges êtres tels la Vouivre ou les Ghoules, se cachent au détour des plus sombres caveaux. Frissons garantis !

L’étrange vie de Nobody Owens prouve donc une fois de plus que Neil Gaiman, l’auteur de Coraline, possède une imagination débordante, capable de nous faire voyager dans un univers où la Mort n’est pas aussi triste que l’on croie.

Les + : l'univers, la plume de Neil Gaiman.
Les - : des transitions un peu brusques parfois, quelques longueurs.
à conseiller aux fans d' : univers Tim Burtonniens.

L'étrange vie de Nobody Owens ~ Neil Gaiman
Editions Albin Michel (mars 2009), 310 pages, 13€50