Le Dernier Hiver
L’homme est un Loup pour l’homme

Le dernier hiverAlliant un petit côté très "contes macabres" à une ambiance oppressante, Le Dernier Hiver de Jean-Luc Marcastel vous fera frissonner du début à la fin.

Dans un futur proche où la nature reprend ses droits et se venge de la trop longue suprématie des Hommes sur Terre, la civilisation humaine décline lentement.

Johan vit à Aurillac, une ville désormais cernée par une bien étrange forêt qui ne cesse de croître et dans laquelle se cachent des créatures toutes plus dangereuses les unes que les autres. La vie quotidienne est devenue un combat de tous les jours, pour survivre.

Entraînant alors son frère et ses amis dans sa périlleuse aventure, Johan compte bien partir, à la recherche de Léa, celle qu’il aime. Commence alors un voyage jusqu’à Bergerac, un voyage qui les emmènera jusqu’au bout d’eux-mêmes…

Le Dernier Hiver est un roman à ne pas manquer : des personnages attachants, une ambiance surréaliste, le tout saupoudré de suspense et de créatures qui font VRAIMENT PEUR (en majuscule, oui, j’en profite d’ailleurs pour vous déconseiller de lire ce roman avant d’aller dormir XD)

Les créatures imaginées par Jean Luc Marcastel font la force de ce roman : les pins tueurs, ces arbres mutants qui s’abreuvent du sang de ceux que leurs branches ont le malheur de rencontrer marqueront les esprits… et si vous n’êtes déjà pas vraiment rassurés à l’idée de traverser une telle forêt (même en tant que spectateur), ne vous en faites pas : ces bois recèlent bien d’autres bizarreries pire encore que la première. Leur point commun ? Ils désirent tous votre sang.

J’ai été très sensible à l’ambiance qu’arrive à instaurer l’auteur dans ce roman, à la fois oppressante, fascinante et cruelle : un mélange de sensations qui fait qu’il est impossible de lâcher ce roman, tant que les héros ne sont pas tous en sécurité. Certaines scènes sont plutôt dures, ce qui peut surprendre pour un roman estampillé Black Moon (préjugés, quand tu nous tiens…). La facilité n’est pas du voyage… Mais malgré cette part sombre du roman dans lequel la tristesse se mêle à l’espoir, Le Dernier Hiver reste bien une ode à la vie et à l’Amour.

Les thèmes abordés dans ce roman sont d’actualité : on s’interroge ainsi sur notre perception de la Terre et sur nos rapports avec la nature, mais aussi sur la notion d’évolution : qu’est-ce qu’être humain ? Car parfois, les créatures les plus cruelles ne sont pas forcément celles que l’on croit…

Lecture douce et amère à la fois, Le Dernier Hiver de Jean-Luc Marcastel a donc été un véritable coup de cœur. Je conseille cette lecture à ceux qui ont déjà dévoré La Forêt des Damnés ou encore les Chroniques de la fin du monde. Vous ne pourrez qu’être conquis !

Elles ont aimés, elles aussi : Little + Noémie

Le Dernier Hiver ~ Jean-Luc Marcastel
Black Moon Editions (octobre 2011), 450 pages, 16€