Angel
Un bon Ange est un Ange mort !

AngelDes créatures fantastiques, une humaine aux pouvoirs exceptionnels capable de changer le monde, un amour interdit… Si le résumé d’Angel ne laissait rien présager d’exceptionnel, ce roman a pourtant été une bonne surprise.

Willow est une lycéenne ordinaire, si ce n’est qu’elle possède certains dons de voyance pour lesquels il arrive que ses camarades la consulte. Elle mène une vie tranquille en compagnie de sa mère et sa tante. De l’autre côté des USA, Alex est un T.A. ou tueur d’ange. Il chasse ces créatures depuis son plus jeune âge, car celles-ci sont tout sauf bienveillantes : elles se nourrissent des êtres humains et les rendent fous. Aussi, quand Alex reçoit l’ordre de tuer Willow, le jeune homme ne comprend pas les raisons de cet ordre… C’est cette hésitation qui le fera s’attacher à sa proie et qui chamboulera leurs vies à tous les deux… mais aussi le sort du monde entier.

Si vous désirez une approche atypique de la mythologie angélique, Angel est un roman fait pour vous. Ici, les anges sont à l’opposée de leurs représentations habituelles : toujours aussi beaux et lumineux, ils n’en restent pas moins terriblement dangereux et effrayants.

Autre originalité : les changements de points de vue à l’intérieur des chapitres qui, en plus d’être agréables, permettent de dynamiser considérablement le récit. On s’ennuie rarement dans ce roman aux allures de « road-movie » : pas de lycée ni de cours, mais plutôt une course-poursuite effrénée dans tous les Etats-Unis. Les routes défilent et les pages aussi. L’intrigue sort vraiment de l’ordinaire, mais je n’en dis pas plus, de peur de spoiler. Je vous laisse le découvrir par vous-même.

Pour la romance, cependant, rien de bien nouveau : même si celle ci n’est pas au premier plan, les deux héros n’ont pas réussi à me faire réellement vibrer. Malgré leur complicité progressive, leurs épanchements plombent même un peu le rythme, au grand détriment de ceux qui préféreront l’action aux grandes promesses d’amour éternel.

Angel a pourtant été une très bonne surprise : alors que j’attendais Lueur de Feu avec beaucoup plus d’impatience, finalement, je lui ai préféré son pendant angélique, grâce à une intrigue plus punchy et des héros moins… lycéens. Je n’aurais sûrement jamais lu le roman de L.A. Weatherly si les éditions Gallimard ne me l’avaient pas envoyé. Je les en remercie, une fois de plus, et lirais certainement la suite d’Angel : Angel Fire, prévue en chez nous pour l’été 2012, non sans quelques appréhensions : un triangle amoureux semblerait être au programme… Oui, j’ai peur…

Angel sort en librairie le 27 Octobre prochain !

Angel ~ L.A. Weatherly
Gallimard Jeunesse (octobre 2011), 500 pages, 19€